Anne-Françoise Benoit

Anne-Françoise Benoit

Anne-Françoise Benoit

Dates clés :
1968 :  Naissance le 9 mai à Angers, France
1975 :   Ouverture par ses parents de la Chocolaterie Benoit à Angers
1992 :   Obtient sa Maîtrise de Sciences Economiques
Travaille 4 années dans les ressources humaines
1997 :   Reprend l’entreprise familiale
2003 :  Reçoit l’Award du « jeune talent »
2004 :  Ouvre une seconde boutique-salon de thé à Angers
2005 :  Reçoit le 1er prix dans la catégorie « ganache » au salon du chocolat
2007 :   Installe un laboratoire de 300 m2 en périphérie d’Angers
2009 :   Ouvre une première boutique à Paris 4e avec sa sœur Véronique
2010 :   Reçoit le prix des 12 meilleurs chocolatiers de France
2014 :   Reçoit l’Award de la meilleure chocolatière
Reçoit le prix Epicures Argent 2014 pour sa création le Caramandes®
2015 :   Ouvre une seconde boutique avec sa sœur Véronique à Paris 6e
2016 :   Reçoit la Médaille du Mérite de l’Etat Français
Reçoit le prix de bronze Femme Chef d’Entreprise Grand Ouest
Reçoit l’Award « Gold » de l’Academy of chocolate of London

Tout commence en 1975 avec l’ouverture par M. et Mme Gilbert Benoit d’une chocolaterie-confiserie rue des Lices. Les chocolats sont fabriqués juste au-dessus de ce magasin aux vitrines aussi spectaculaires qu’alléchantes. Dès leur plus jeune âge, les trois enfants évoluent dans ce milieu chocolaté aidant à l’occasion au magasin ou au laboratoire. Alors que le fils ainé apprend d’emblée le métier de chocolatier, la cadette comme sa soeur ainée s’éloigne un temps de la cellule familiale pour poursuivre des Etudes supérieures. Pour Anne-Françoise, qui se destine à une carrière dans les Ressources humaines, l’éloignement est de courte durée. Angers et la chocolaterie l’appellent et l’idée de reprendre à son compte l’entreprise fait vite son chemin.

Sa maîtrise de Sciences économiques décrochée, Anne-Françoise suit quelques stages auprès de chocolatiers parisiens et se lance dans l’aventure. C’était en mai 1997. Secondée au départ par son père, Anne-Françoise en tant que chocolatière prend vite son envol. Au salon du chocolat de 2003 un Award du « jeune talent » lui est décerné par M. Colaneri président du Club des Croqueurs de chocolats et par M. Linxe maître chocolatier fondateur de la « maison du chocolat » à Paris. Dès lors elle n’aura de cesse de progresser et faire grandir l’entreprise. En 2004, Elle ouvre un deuxième magasin 33 rue Saint-Aubin plus spécialement dédié aux macarons et aux chocolats à croquer. L’année suivante, au Salon du chocolat de Paris, elle remporte le 1er prix dans la catégorie ganache avec son chocolat le «Concerto». Pour faire face à la croissance de sa société, Anne-Françoise investit en 2007 dans un laboratoire tout neuf de 300m2 qu’elle installe à la périphérie de la ville. Un nouveau pas est encore franchi en 2009 par la création, avec sa sœur aînée Véronique Taverne, de la Société Benoit Paris 4e et l’ouverture d’une première antenne parisienne rue Saint-Antoine. La qualité et l’excellence des chocolats Benoit n’en restent pas moins sa préoccupation première. La preuve ? Elle est élue parmi les 12 meilleurs chocolatiers de France par le guide des chocolats 2010 édité par le club des Croqueurs de chocolats, l’Express style et le Salon du chocolat. En 2014, cette fois-ci c’est l’Award de la meilleure chocolatière qui lui est décerné par le Club des Croqueurs de chocolats lors du salon du chocolat. La passion, l’esprit novateur et le savoir-faire d’Anne-Françoise continue de s’exprimer à travers une création originale : le Caramandes®. L’engouement et le succès de cette spécialité ouvrent de nouvelles opportunités à l’entreprise, tant au niveau national qu’international. C’est dans ce contexte qu’en novembre 2015 une seconde boutique, Caramandes’In, entièrement dédiée au Caramandes®, voit le jour à Paris 6e rue de l’Ancienne comédie.
Anne-Françoise exporte désormais ses créations et tout particulièrement son célèbre Caramandes® jusqu’au Japon et dans les Emirats Arabes Unis.

Notre spécialité LE CARAMANDES